Le territoire Indigène du Kateté polluée par l’industrie minière

Le S11D de la compagnie VALE est l’un des plus grands complexe miniers de la planète implanté au Brésil sur le territoire du Kateté. Le peuple Xikrin vit dans la région depuis des siècles et il est aujourd’hui menacé par cette industrie. Pour chasser l’ethnie, les usines évacuent en flux continu leurs déchets toxiques dans les fleuves Kateté et Itacaiunas. En conséquence, les cas de cancer et autres maladies habituellement rares sont devenus fréquents chez les Xikrin. La forêt meurt et emporte avec elle un avenir prospère. Cette situation désespérante hante les pensées de la tribu et devient la plus grande préoccupation. La communauté ne plie pas et développe des stratégies pour résister. Des manifestations et des batailles judiciaires sont engagées contre ces multinationales mais c’est un peu «David contre Goliath». Elles paient parfois, sont punies quelques mois puis recommencent. On le sait, le contexte politique du Brésil est depuis toujours relativement instable. Il met de côté les minorités et favorise une déforestation soi-disant contrôlée. Nous devons à présent espérer l’aide des ONG, des États de droit, appeler à la solidarité, pour réussir à préserver ces patrimoines culturels et naturel.

Brésil, État du Pará, Territoire Indigène du Kateté, 2018

Aurelien Fontanet

Photo : Une des onze usines de la compagnie VALE sur le Territoire Indigène du Kateté. image Android, vue Cessna, 2018 © Aurélien Fontanet

www.inhobikuwa.org

Blog de Bernard Comoli

Dr. João Paulo Botelho Vieira Filho

Amazonian Memory